Voilà bientôt 4 mois que nous avons récupéré ce lieu et que nous vivons dessus.

En chantier de tous les côtés, certes, mais les choses ont déjà bien bougé.

Le terrain a été nettoyé, la majorité des cistes qui avaient envahi le lieu ont pu être en grande partie éradiquées grâce à plusieurs passages de gyrobroyeur.

Côté énergétique, l’énergie du lieu a bien évolué: le taux vibratoire à notre arrivée était de l’ordre de  850 ubv (unités bovis). Après plusieurs soins en géobiologie, celui ci est remonté aujourd’hui à près de 82.500 ubv.

Un travail de repérage des réseaux Hartmann a permis de repérer les croisements de réseaux principaux. Ceux ci ont été matérialisés par des bambous et bientôt nous planterons en ces lieux des arbres fixateurs d’azote.

 

Dans un prochain article, nous vous donnerons le détail des arbres installés.

Entre ces arbres de nombreux fruitiers ont déjà trouvé leur place.

Cette première phase de plantation en agroforesterie fruitière va s’étaler jusqu’en mars 2020.

Les premiers voisins commencent aussi à nous apporter des feuilles pour enrichir et pailler notre sol sableux. Merci à eux pour leur collaboration.

Actuellement nous commençons à monter les 3 premières serres proche de notre logement.

En cette fin d’année 2020 nous faisons un premier bilan quantitatif.

Sur l’ensemble du terrain:

La plupart des fixateurs d’azote ont été plantés soit près de 50 arbres divers comme albizias, plaqueminiers, baguenaudiers, cytises, aulnes, paulownias, sophora du Japon,cédréle ou acajou de Chine

 

Côté arbres fruitiers

ce sont 160 arbres qui ont pris place avec pommiers, poiriers, nashis, plaqueminiers, pruniers, cerisiers, abricotiers, pêchers, fejoas, néfliers, figuiers.

 

Dans la zone “sauvage” périphérique

5 noyers et 6 châtaigniers ont été plantés ainsi que 30 noisetiers de 3 variétés différentes.

Cette zone compte aussi une bande de 70 arbousiers et une autre de 70 bourdaines.

 

Côté petits fruits

60 mûriers sans épines ont été plantés proche de la zone sauvage.

60 framboisiers rouge et jaunes ont été récupérés

100 boutures de diverses vignes de table ont été réalisées et seront mises en place l’automne prochain.

Autant de boutures de cassis et de myrtilles.

 

Côté haie

Le long de la piste cyclable 150 lauriers ont été plantés pour réaliser une haie coupe vent. D’ici qq années elle permettra de produire en quantité du bref pour améliorer la texture du sol.

 

Côté associatif

De nombreux feuillus ont été plantés, 60 gingko bilobas, érables variés, charmes, saules marsault et frênes dont les feuilles recréeront progressivement du sol.

En plus de ces arbres des fruitiers, des bambous “coupe vent” et des fruitiers viennent compléter ces arbres.

Soit près de 570 arbres ont été plantés cette année .

Souscrivez à notre Newsletter

Souscrivez à notre Newsletter

 

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelle de l'Asso Lumi

Vous avez bien été inscrit à notre newsletter